D’innombrables siècles se sont écoulés depuis notre disparition.

Les villes que nous connaissons se sont effondrées depuis longtemps. Les autoroutes et les chemins de fer sont enfouis sous les rochers de nouvelles montagnes, les sables de nouveaux déserts et les racines de nouvelles forêts. Les ruines occasionnelles restent comme un étrange rappel de notre héritage, peut-être un bâtiment pas encore délabré ou un morceau incompréhensible de la technologie avancée. La nature a récupéré la terre. Ceux qui restent — nos anciens compagnons — cherchent à récupérer notre héritage en explorant notre passé et en construisant leur avenir

Pugmire, et Monarchies of Mau sont des jeux fantastique situé dans l’ancien avenir avec des chiens et chats intelligents et évolués comme personnages principaux. Ils vivent dans les ruines de notre monde, utilisant des outils, un langage, et leur ingéniosité pour construire une nouvelle civilisation à leur image.

le royaume de Pugmire est un centre de la civilisation des chiens. Beaucoup d'entre eux s’efforcent d’en apprendre davantage sur l’Homme (aussi connu sous le nom de « Anciens »). Ils déifient l’humanité comme exemples que tous devraient s’efforcer d’imiter. D’autres nations, comme les chats dans les monarchies de Mau, ont des perspectives différentes sur ce qui est venu avant, mais toutes les espèces reconnaissent qu’il y avait un monde avant celui-ci, même si il est maintenant peuplée de mystères et de dangers.

Les chats vivent dans six villes-États récemment unis sous un seul chef dans l’espoir de mettre de côté leurs différences pour construire quelque chose de plus fort, quelque chose de mieux, ensemble. Ils cherchent des preuves des Anciens pour découvrir ce qu’ils ont bien fait, ce qu’ils ont fait de mal, et ce que ceux qui restent peuvent utiliser pour construire leur société dans un nouveau monde étrange. D’autres animaux cherchent à répondre aux mêmes questions à leur manière, comme les souris et les rats dispersés dans les deux terres.

Indépendamment de leurs différences, toutes les espèces conviennent qu’il y avait un monde avant celui-ci: un monde rempli de danger, d’émerveillement et de mystère.

Les chiens explorent le monde, ils créent et inventent beaucoup de nouvelles choses, mais aussi utiliser ce qu’ils peuvent récupérer. Certains ont même appris à utiliser les artefacts étranges laissés par les Anciens. Ils les voient comme des dons de leurs dieux — des reliques magiques rares et inhabituelles, des sorts et des enchantements. Nous pourrions faiblement les reconnaître comme les résultats d’une invention futuriste avancée, mais toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. Ces chiens héroïques, avides de mystère et de danger, sont les personnages que vous dépeignez. Comme vous ce monde - un monde qui est et pourtant n’est pas celui que nous connaissons - une question suivra toutes vos décisions: Êtes-vous un bon chien?

Tandis que les chats construisirent leurs royaumes, explorant le monde qui les entoure et récupérant ce qu’ils pouvaient des reliques de l’Homme. Ils considéraient les Anciens comme des serviteurs loyaux que leurs ancêtres félins récompensaient avec une grande puissance et responsabilité, et les chats cherchent à honorer ce service à ce jour. Les artefacts que les chats découvrent sont considérés comme des prix négligemment laissés par de puissants serviteurs. Ces dons se manifestent comme des objets magiques, des enchantements et des sorts. Nous pourrions reconnaître ces éléments de technologie suffisamment avancée que les chats sont incapables de distinguer de la magie, mais nous ne sommes plus là pour expliquer la différence. Bienvenue dans un monde où les chats se faufilent dans les couloirs anciens à la recherche d’artefacts perdus tout en affrontant d’étranges créatures faites de chair hideuse, de technologie magique... ou les deux.

Bienvenue dans un monde où des rivalités de longue date menacent de condamner un pays uni sous un dirigeant qui ne peut plus tenir l’alliance ensemble maintenant qu’elle est passée à sa prochaine vie. 

Bienvenue dans un monde où les héros s’efforcent toujours de faire ce qui est le mieux, mais doivent toujours choisir entre ce qui est le mieux pour eux et ce qui est le mieux pour tout le monde


Remove ads by supporting Kanka or boosting a campaign.

Joueurs

J'ai été élevé au sein de la famille Rex pour devenir un chasseur de trésor, spécialisé dans la récupération d'artefact chez des factions ennemis ou dans des lieux hautement gardés.

  • Personnage
  • Niveau 3
  • Vocation Torpilleur
  • Maison Maison Rex
  • Historique Criminel (M)
  • Combats
  • Bonus de Maitrise 3
  • Nombre de Dés de Vie 3d8
  • Initiative 3
  • Défense 14
  • Points d'Endurence 27
  • Vitesse 9/12
  • Caractéristiques
  • Force 0
  • Dextérité 3
  • Constitution 1
  • Intelligence -1
  • Sagesse 2
  • Charisme 2
  • Compétences
  • Bluff (CHA) 5
  • Détecter les intention (SAG) 5
  • Discrétion (DEX) 6
  • Observation (SAG) 5
  • Larcin (DEX) 6
  • Personnage
  • Niveau 3
  • Vocation Alkaliste
  • Famille Serpents
  • Historique Matelot
  • Combats
  • Bonus de Maitrise 3
  • Nombre de Dés de Vie 3d8
  • Initiative 0
  • Défense 10
  • Points d'Endurence 27
  • Points de Magie 9
  • Vitesse 9/12
  • Caractéristiques
  • Force 2
  • Dextérité 0
  • Constitution 1
  • Intelligence 3
  • Sagesse 2
  • Charisme -1
  • Compétences
  • Connaissances Arcaniques (INT) 6
  • Connaissances Naturelles (INT) 6
  • Médecine (SAG) 5
  • Survie (SAG) 5
  • Personnage
  • Niveau 3
  • Vocation Chasseurs
  • Famille Travailleurs
  • Historique Chien du Peuple
  • Combats
  • Bonus de Maitrise 3
  • Nombre de Dés de Vie 3d10
  • Initiative 2
  • Défense 12
  • Points d'Endurence 33
  • Vitesse 9/12
  • Caractéristiques
  • Force 3
  • Dextérité 2
  • Constitution 1
  • Intelligence 0
  • Sagesse -1
  • Charisme 1
  • Compétences
  • Dressage (SAG) 2
  • Survie (SAG) 2
  • Connaissances Naturelles (INT) 3
  • Traverser (CON) 4
  • Carte

    Codes et Lois

    La Parole de l’Homme est l’idéologie que l’Homme a fixée pour les chiens, selon l’Église. La Parole entière est massive, volume sur volume compilé par les bergers de l’Église à partir de ce qu’ils ont appris et ce qu’ils estiment être juste. Chaque acolyte de l’Église est encouragé à bien se familiariser avec ses nuances, ses interprétations et ses expansions de ces enseignements. Cependant, tous les chiens n’ont pas la patience ou la capacité d’étudier autant d’informations. En tant que tel, l’Église a transformé la plupart des principes en un code simple.

    Le Code de l’Homme est ce que tous les bons chiens de Pugmire sont censés suivre. Ces chiens qui ne suivent pas le Code de l’Homme sont de mauvais chiens, du moins aux yeux de certains. Bien sûr, différentes espèces ont des idéologies différentes. Les chats des Monarchies de Mau, par exemple, croient aussi aux Anciens, mais les regardent comme des serviteurs précieux qui sont partis sans dire à leurs maîtres où tout était. Ils apprécient l’homme et leurs enseignements, mais plus comme un ensemble de bonnes suggestions plutôt que de lois religieuses. Ils ne créeraient certainement pas un code religieux basé là-dessus.

    Mais les chiens l'ont fait, et il sert à beaucoup d’entre eux. Tous les principes ne reçoivent pas le même poids, et ils ne sont pas tous interprétés de la même façon, mais ils ont duré l’épreuve du temps.

    Soit un bon chien

    le noyau central du code. Et bien qu'il est établi que c'était important pour les Ancien, ce qui constitue "un bon chien" peut être sujet à interprétation et débats. C'est aussi celui sur lequel beaucoup à l'Eglise de l'Homme s'appuient, car les infractions aux autres versets est une indication que l'on est pas un bon chien.

    Obéi au Maitre

    Les chiens doivent obéir à ceux qui sont en charge. Cette structure hiérarchique est ce qui a permis aux chiens de construire un royaume, et il a conduit à leur gouvernement quasi féodal. Certains chiens, cependant, estiment qu’ils sont leurs propres « maîtres », ou que seul l’Homme a le droit d’être appelé « maître ». 

    Mord seulement ceux qui te menacent

    « Mordre » n’est pas nécessairement littéral ici - cela signifie infliger du mal (et parfois les chiens vont l’utiliser familièrement, comme « ne me mordez pas la queue » pour signifier « ne pas jouer avec moi »). Mais l’un des principes convenus d’être un bon chien, c’est que vous ne mordez que lorsque vous êtes en danger. Bien sûr, ce qui constitue un « danger » est également débattu.

    Défend ton foyer

    Bien que la définition de « foyer » peut être largement débattue, c’est probablement l’un des versets les moins controversés - la plupart des chiens peuvent convenir que la garde et la défense de votre maison, votre famille, et ceux qui vous entourant sont de bonnes choses. Si vous pouvez justifier la protection de votre maison, vous pouvez probablement vous en tirer en « mordant ».

    Soi loyal envers ceux qui sont honnête

    Les chiens étaient appréciés par les Anciens pour leur loyauté, et cela devrait s’étendre à d’autres chiens (et même à n’importe qui d’autre). Mais qu’est-ce que la déloyauté? Si vous trahissez un ami pour sauver votre ville ou votre famille, êtes-vous toujours loyal? Êtes-vous vraiment un bon chien?

    Protège tous contre l'Invisible

    Il y a longtemps, les chiens ont essayé d’avertir l’homme des choses dangereuses. Ils aboyaient des cris féroces d’avertissement chaque fois que le danger invisible était proche, mais malheureusement les Anciens n’ont jamais écouté. Au fil du temps, de nombreux chiens ont perdu leur capacité à sentir de telles choses, mais ils estiment toujours qu’il est de leur devoir de protéger toutes les personnes contre le danger caché. 

    Va chercher ce qui a été laissé derrière

    Les chiens cherchent également à récupérer les artefacts (ou « chefs-d’œuvre ») encore inconnus dans le monde, et les ramener. L’Église enseigne que l’extraction de telles reliques rapproche les chiens des Anciens, mais certains chiens estiment que de telles activités sont mercenaires et sentent plus la logique du chat que quelque chose qu’un chien devrait faire.

    Lorsque les six monarchies ont signé le Traité d’unification, l’un des premiers actes du Monarque et du Conseil du pouvoir a été d’établir une norme de comportement. Ce qui pourrait être une conduite acceptable dans une monarchie pourrait être un faux pas ou même une infraction punissable dans une autre. Ainsi, les préceptes acceptés de Mau pouvaient guider les chats vers un comportement correct.

    Croit en ton instinct.

    Les Anciens vénéraient les chats, parce que les actions des chats les rendaient dignes de ce culte. À première vue, cela ressemble à une logique circulaire, mais à un niveau plus profond, cela révèle la foi que place des chats dans les Anciens, et le pouvoir qu’ils croient que les Anciens étaient capables d’accorder. Si les chats agissaient d’une manière indigne, leurs serviteurs pourraient retirer leur culte, et donc leurs dons. Contrairement aux chiens, personne ne peut dire de façon fiable à un chat ce qu'est un « bon chat ». Il doit plutôt compter sur lui-même, et ce qu'il sait être vrai au fond de lui, pour le guider vers des bonnes actions.

    Bondit sur les serviteurs de l'Invisible.

    Quand les chats et l’Homme étaient des compagnons, c’était le devoir solennel d’un chat de protéger l’Homme des dangers invisibles : fantômes et esprits, personnes de mauvaise intention, ou tout ce qui pourrait arriver de mal. Les chats miaulaient, sifflaient et poursuivaient les démons, mais l’Homme n’écoutait jamais, et maintenant l’Homme a disparu. 

    Longtemps après la disparition de l’Homme, les chats ont perdu la capacité de sentir l’Invisible. C’est peut-être parce qu’ils n’avaient plus d’homme à protéger, ou parce qu’ils les avaient déçus en leur temps de plus grand besoin. Au cours des siècles qui se sont écoulés depuis la formation des monarchies, les démons ont portés leur attention sur les chats comme ils le faisaient autrefois sur l’Homme, infiltrant la société des chats et fomentant la destruction et la trahison. Les invisibles tordent l’esprit des chats, faisant apparaître leurs amis comme des ennemis, instiguant les chats à attaquer.

    Ces dernières années, les chats ont renouvelé leur détermination à être vigilants et à éradiquer l’Invisible sous toutes ses formes. Leur capacité à détecter l’Invisible est lentement revenu ces dernières années. Certains chats spéculent que les Anciens ont vu leur diligence et récompensèrent cette résurgence avec le retour de ce don.

    Sur les quatre préceptes, celui-ci a reçu peu de débats et est le plus constamment appliqué parmi les maisons.

    Récompense la Loyauté.

    Très peu de chiens comprennent le pouvoir de la loyauté. Ils le donnent librement, avec peu de réflexion quant à savoir si le destinataire mérite un tel cadeau, et sont surpris quand il s’avère qu’il ne l'est pas.

    Avant que les monarchies ne s’unient, les chats offraient rarement leur loyauté, et seulement à ceux qui s’étaient vraiment révélés dignes. Toujours méfiants qu’elle pourrait être utilisé pour exploiter une faiblesse, les chats voulaient être certains avant de jurer sa loyauté à une personne ou une cause. Il y avait aussi le petit problème que le chat qui a juré ne recevait rien en retour.

    Les six maisons ont décidées que la loyauté rémunérée renforcerait l'union. Si la loyauté venait avec une récompense, les chats en offriraient plus en retour — à leurs supérieurs et aux monarchies de Mau, bien sûr, et (surtout pour les Dynastes) à leurs maisons.

    Au cours des années qui se sont écoulés depuis que les Préceptes ont été fixés, cette règle a bien fonctionné. Les chatons l’acceptent comme une donnée, n’ayant jamais su la méfiance de leurs grands-parents à offrir la loyauté, ou comment ils ont cherché des moyens de contourner elle. Certains ministres enseignent qu’il y avait du pouvoir dans la loyauté des Anciens envers les chats qu’ils adorent, renforçant le concept.

    Respecte un duel honnête.

    Trillani von Mau était idéaliste et visionnaire, mais elle n’a jamais été naïve. Alors même qu’elle tentait d’unir les monarchies, elle savait que le conflit entre chats n’était pas seulement une réalité, mais qu’il était considéré par des maisons comme Korat comme un moyen de renforcer et de tester le courage d’un autre chat. Le duel était un art honoré dans toutes les monarchies à travers les siècles, et Trillani l’embrassa plutôt que d’essayer d’abolir la pratique.

    Cependant, les règles de duel différaient d’une monarchie à l’autre, alors elle a entrepris de les normaliser, et a créé un code formel pour les participants à suivre. Dans certains cas, elle a offert d’autres méthodes aux duels traditionnels pour réduire les cas de blessures et de décès. Le code est long, épelant les règles pour chaque scénario, anticipant les exceptions et les effets de bord. La plupart des maisons conservent une copie sur la patte, à se référer au cas où un membre est mis au défi, ou pour les chats à feuilleter ou converser devant plus d’une tasse de thé au cataire. Les chats qui se trouvent souvent mis au défi ont tendance à porter leurs propres copies privées sur leurs personnes. Quel que soit le chicanement qu’un chat pourrait avoir avec des sections obscures du code, le principe de base est sacro-saint: Si le duel a été mené honnêtement, alors les résultats doivent être respectés. 

    Lorsque deux chats ont un désaccord que la discussion et le débat ne peuvent pas résoudre (ou lorsque les participants refusent d’avoir la discussion en premier lieu), ils peuvent choisir de s'affronter en duel pour déterminer quelle partie est correcte. Si un duel est honnête et équitable, le chat qui gagne le duel est considéré comme correct, et cela devrait être la fin de l’argument. S’exprimant en faveur du chat perdant suggère que le duel n’était pas honnête et juste, et peut finir en provocation avec le chat s’exprimant dans un duel également!

    Les duels n’ont pas à impliquer des armes ou de la violence. Le code offre de nombreuses alternatives, et tant que les adversaires ou leurs représentants conviennent que les conditions sont justes, le duel peut se poursuivre. Les chats plus âgés ne voient pas toujours le mérite dans ces types de duels - les cicatrices que vous gagnez sont des marques d’honneur; qu’est-ce que les jeunes chats ont à montrer à leurs futurs chatons s’ils règlent leur désaccord via un jeu de cartes?

    Des rituels et des structures élaborés rendent les duels plus honnêtes pour les observateurs. Par exemple, une vieille tradition exige que la partie lésée se présente au domicile de son rival et accepte une offre formelle d’hospitalité de la part du rival. Elle cherche alors un objet fragile de valeurs chez le rival, et le pousse délibérément de l’étagère. Lorsque l’objet se brise, le rival peut honorablement appeler à un duel, sans révéler la vraie (et potentiellement scandaleuse) nature du désaccord.


    Versets Contestés

    Plusieurs préceptes supplémentaires ont été proposés par chaque maisons, bien qu’aucun n’ait été officiellement adopté, et toutes les maisons ne sont pas d’accord avec elles. Comment et si ces principes sont appliqués varie d’une maison à l’autre. Ceux-ci sont connus sous le nom de Préceptes contestés de Mau:

    • Cherche la connaissance
    • Agit avec discrétion
    • Frappe lorsque l'on t'attends le moins
    • Agit avec Honneur
    • Repousse les Limites
    • Vénère le passé

    Chaque maison embrasse l’un de ces principes, et traite les autres comme des lignes directrices - certains utiles, d’autres inutiles. En tant que tel, l’application et l’interprétation des préceptes contestés dépend des opinions et des expériences du chat individuel.

    Bien que le port waterdog accueille de nombreuses personnes d’une moralité douteuse, il maintient ses propres lois. Les surveillants, guerriers et observateurs qui travaillent à préserver un semblant d’ordre et de sécurité pour le peuple, sont chargés d'arrêté ceux qui bafouent ces règles. Le Conseil et les observateurs appliquent les lois à leur discrétion cependant, et il n’est pas rare pour les citoyens favorisés puissent s’en tirer avec des violations qui verraient d’autres emprisonnés ou exécutés. N’importe quel Luminaire peut gracier un criminel, mais la grâce peut être annulée par un vote majoritaire du Conseil. Bien que des lois et des règlements moindres changent régulièrement selon les décisions du Conseil, les Grandes Lois sont restées jusqu’à présent inviolables.

    La loyauté, c'est la liberté 

    Waterdog Port glorifie la liberté, se vantant de l’absence d’allégeance à Pugmire ou Mau.

    Tous les citoyens choisissent leur propre destin, en récoltant les fruits et en faisant face aux conséquences de leurs propres actions, et le Conseil indique très clairement d’où vient cette liberté. Toute allégeance supérieure à celle de la famille ou de la guilde doit être prêtée au port waterdog et à aucune autre. Conspiration avec d’autres nations ou organisations pour saper l’indépendance de la ville est l’un des crimes les plus sévèrement punis. Sur un plan plus individuel, gagner la faveur des moniteurs ou d’un Luminaire permet plus de marge de manœuvre, permettant des gains plus importants et des punitions diminuées en échange d’un service loyal.

    Les affaires sont les affaires

    Le plastique coulera à flot vers les citoyens, et à travers eux, vers les coffres du port de Waterdog. Le Conseil recommande à chaque citoyen de poursuivre un gagne-pain sain, en encourageant la créativité et l’esprit d’entreprise. En échange, chaque transaction devrait profiter à la ville. Il est fortement déconseillé d’interférer avec les affaires d'autruis, bien que la concurrence soit jugée appropriée. Les préjudices involontaires causés aux autres sont souvent négligés lorsqu’ils résultent d’activités commerciales. Bien que la contrebande soit officiellement illégale, la corruption endémique fait en sorte que les contrôleurs regardent ailleurs. Dans la pratique, même le crime est toléré, à condition que l’on ait la décence de ne pas se faire prendre. L’exception à cela est le commerce des personnes, car l’esclavage sous quelque forme que ce soit n’est jamais toléré dans le port de Waterdog.

    Tous sont égaux

    Chaque personne a une valeur égale, indépendamment des ressources, de la position sociale ou des espèces. Chaque citoyen vote pour le gouverneur. Chaque vote est pesé de la même façon. N’importe qui peut devenir un citoyen simplement en s’installent dans la ville, et beaucoup dans des situations intenables fuient vers le port de Waterdog à la recherche d’acceptation ou de nouvelles opportunités. Toutefois, bien que le Conseil compte des membres d’autres espèces que les chats et les chiens, les résidents conservent leurs préjugés. Les citoyens se bordent souvent les uns avec les autres contre les menaces extérieures, mais en l’absence de celles-ci, de vieilles rancunes prévalent. Seuls les chats et les chiens ont agi en tant que gouverneur, et à moins de grands changements de population, il est peu probable que cela change.

    La violence est personnelle

    La violence n’est pas interdite dans le port de Waterdog, mais on s’attend à ce qu’elle n’implique que les individus qui s’affrontent. Causer du tort à d’autres personnes ou à d’autres biens est inacceptable. Les moniteurs sont lents à appliquer cette loi, et les bagarres dans les sections les plus délaissées de la ville sont fréquentes. Ils n’interviennent que lorsqu’ils font un exemple de quelqu’un, ou lorsque la violence menace d’effilocher le tissu de leur société. Les tentatives d’attiser les troubles à grande échelle sont sévèrement punies lorsqu’elles sont découvertes, mais les vendettas personnelles sont tolérées.