Dashboard Les Royaumes de Pugmire - Kanka

D’innombrables siècles se sont écoulés depuis notre disparition.

Les villes que nous connaissons se sont effondrées depuis longtemps. Les autoroutes et les chemins de fer sont enfouis sous les rochers de nouvelles montagnes, les sables de nouveaux déserts et les racines de nouvelles forêts. Les ruines occasionnelles restent comme un étrange rappel de notre héritage, peut-être un bâtiment pas encore délabré ou un morceau incompréhensible de la technologie avancée. La nature a récupéré la terre. Ceux qui restent — nos anciens compagnons — cherchent à récupérer notre héritage en explorant notre passé et en construisant leur avenir

Pugmire, et Monarchies of Mau sont des jeux fantastique situé dans l’ancien avenir avec des chiens et chats intelligents et évolués comme personnages principaux. Ils vivent dans les ruines de notre monde, utilisant des outils, un langage, et leur ingéniosité pour construire une nouvelle civilisation à leur image.

le royaume de Pugmire est un centre de la civilisation des chiens. Beaucoup d'entre eux s’efforcent d’en apprendre davantage sur l’Homme (aussi connu sous le nom de « Anciens »). Ils déifient l’humanité comme exemples que tous devraient s’efforcer d’imiter. D’autres nations, comme les chats dans les monarchies de Mau, ont des perspectives différentes sur ce qui est venu avant, mais toutes les espèces reconnaissent qu’il y avait un monde avant celui-ci, même si il est maintenant peuplée de mystères et de dangers.

Les chats vivent dans six villes-États récemment unis sous un seul chef dans l’espoir de mettre de côté leurs différences pour construire quelque chose de plus fort, quelque chose de mieux, ensemble. Ils cherchent des preuves des Anciens pour découvrir ce qu’ils ont bien fait, ce qu’ils ont fait de mal, et ce que ceux qui restent peuvent utiliser pour construire leur société dans un nouveau monde étrange. D’autres animaux cherchent à répondre aux mêmes questions à leur manière, comme les souris et les rats dispersés dans les deux terres.

Indépendamment de leurs différences, toutes les espèces conviennent qu’il y avait un monde avant celui-ci: un monde rempli de danger, d’émerveillement et de mystère.

Les chiens explorent le monde, ils créent et inventent beaucoup de nouvelles choses, mais aussi utiliser ce qu’ils peuvent récupérer. Certains ont même appris à utiliser les artefacts étranges laissés par les Anciens. Ils les voient comme des dons de leurs dieux — des reliques magiques rares et inhabituelles, des sorts et des enchantements. Nous pourrions faiblement les reconnaître comme les résultats d’une invention futuriste avancée, mais toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. Ces chiens héroïques, avides de mystère et de danger, sont les personnages que vous dépeignez. Comme vous ce monde - un monde qui est et pourtant n’est pas celui que nous connaissons - une question suivra toutes vos décisions: Êtes-vous un bon chien?

Tandis que les chats construisirent leurs royaumes, explorant le monde qui les entoure et récupérant ce qu’ils pouvaient des reliques de l’Homme. Ils considéraient les Anciens comme des serviteurs loyaux que leurs ancêtres félins récompensaient avec une grande puissance et responsabilité, et les chats cherchent à honorer ce service à ce jour. Les artefacts que les chats découvrent sont considérés comme des prix négligemment laissés par de puissants serviteurs. Ces dons se manifestent comme des objets magiques, des enchantements et des sorts. Nous pourrions reconnaître ces éléments de technologie suffisamment avancée que les chats sont incapables de distinguer de la magie, mais nous ne sommes plus là pour expliquer la différence. Bienvenue dans un monde où les chats se faufilent dans les couloirs anciens à la recherche d’artefacts perdus tout en affrontant d’étranges créatures faites de chair hideuse, de technologie magique... ou les deux.

Bienvenue dans un monde où des rivalités de longue date menacent de condamner un pays uni sous un dirigeant qui ne peut plus tenir l’alliance ensemble maintenant qu’elle est passée à sa prochaine vie. 

Bienvenue dans un monde où les héros s’efforcent toujours de faire ce qui est le mieux, mais doivent toujours choisir entre ce qui est le mieux pour eux et ce qui est le mieux pour tout le monde


Remove ads by supporting Kanka or boosting a campaign.

Carte

Peuples jouables

Les chiens ont construit une des sociétés les plus organisées du monde, et ont développés leur propre culture, inspiré par leur dévotion aux Anciens, et l'Eglise de l'Homme, et se disent, à juste titre, les élus, étant les "meilleurs amis de l'Homme".

Les chiens vivent en communauté, se distinguent en familles, et ont une hiérarchie claire, la famille Royale, les Bergers de l'église, les soldats, les nobles...Tout le monde à sa place, et l'harmonie règne sur le royaume. En apparence du moins.

Dans les faits, beaucoup de familles nobles cherchent à avoir une place dans la succession de la couronne, a grand coups de machinations et coups fourrés, certains quartiers ne sont pas très sûr (bien que la faute en reviens probablement aux Chats ou aux Rats qui envahissent les rues) et certaines meutes restent loin de Pugmire probablement pour comploter contre eux.

Dans ce monde hostile, Les Pionniers Royaux de Pugmire est également là pour aider à garder un contact diplomatique avec les autres nations, ainsi qu'a explorer et comprendre mieux le monde, ainsi que les Anciens, en cherchant d'anciennes ruines, et comme le dit le Code de l'Homme, la loi qui régie le royaume, en "Cherchant ce qui à été laissé derrière".


Forme Physique

Les chiens ont été les premiers à être élevés par l’humanité dans le monde antique, parce qu’ils étaient les plus utiles pour une variété de besoins. Ou du moins c'est ce qui est couramment admis. Un chien policier qui donne un témoignage au tribunal ou un soldat militaire qui est génétiquement câblé pour suivre les ordres est souhaitable pour le gouvernement, tout en voyant les chiens qui parlent avec leurs humains ou les propriétaires d’animaux de compagnie qui voulaient discuter avec leurs petit toutous mignons sont précieux dans le secteur de la consommation. Les résultats ont été si réussis que plus d’animaux ont été manipulés. Au fil du temps, les chiens ont quelque peu changé par rapport à notre conception originale édifiante. 

En moyenne, les chiens ont environ la taille des humains, bien que la différence de taille entre les chiens est beaucoup plus grande que celle entre les humains: d’environ 1m20 de haut à plus de 2m de hauteur. Cela a conduit à quelques conclusions intéressantes des érudits de chien, comme beaucoup de textes qu’ils ont récupérés de l’âge de l’homme indiquent que les chiens sont plus petits que les anciens. Alors que certains acceptent que peut-être les chiens ont augmenté en taille, d’autres soutiennent que l’homme s’est dressé au dessus des chiens - peut-être se dressant à 4 mètres de haut, ou peut-être plus.

Les chiens sont généralement plus humains que canins. Ils peuvent se tenir sur deux pattes, et leurs pattes avant ont des doigts qui leur permettent d’utiliser des outils et manipuler des objets. Ils ne sont pas entièrement bipèdes, cependant, et peuvent courir sur quatre jambes ainsi que deux (mais pas aussi bien que leurs cousins canins). Les chiens peuvent voir en couleur, contrairement à leurs homologues canins. Ils ont de la fourrure sur toute la peau, et ils ont encore des queues. En fait, les chiens qui entrent dans des situations dangereuses s’assurent que leurs queues ont une armure, tout comme leurs autres membres.

Les chiens vivent jusqu’à environ 40-50 ans. En général, un chien est un chiot jusqu’à l’âge d’environ 10 ans, un jeune adulte jusqu’à l’âge de 15 ans, un adulte jusqu’à l’âge de 25 ans, un adulte mature jusqu’à 35 ans et un vieux chien après 35 ans. Ce ne sont pas des gammes dures et strictes, cependant: Un jeune chien avec une perspective mature pourrait être considéré comme un adulte, même au début de son adolescence, tandis qu’un chien avec beaucoup de gris dans sa fourrure pourrait être considéré comme plus âgé. Alors que de nombreux chiens commencent à être pionniers et à explorer lorsqu’ils sont jeunes adultes, les chiens de tout âge peuvent chercher l’aventure.


Familles

Les chiens appartiennent généralement à une famille. Ces familles s’apparentent à des races de chiens modernes, le nom de la race devenant le nom de famille du chien : Picassa Collie, Pan Dachshund, Yosha Pug, et ainsi de suite. Les noms de famille sont généralement un mot (comme « Chien ») ou deux mots hyphenated (comme « Russell-Terrier »). Les familles peuvent être assez grandes, et les chiens épousent souvent d’autres (parents éloignés dans leur famille. Cependant, beaucoup de chiens se marient également dans d’autres familles et prennent leur nom de famille, et certaines familles adoptent ou acceptent des chiens extérieurs dans leur maison. En tant que tel, il est inhabituel, mais pas impossible, de voir un grand chien musclé qui ressemble à un Malamute avec le nom de famille de « Papillion ».

Bien que les chiens ne reconnaissent pas les groupes explicites de familles — les races comme les pointeurs, les coureurs, les compagnons, et autres sont purement des mécaniques de jeu — beaucoup reconnaissent certaines tendances, et pourraient stéréotyper les chiens en conséquence. Les chiens plus petits et plus bavards peuvent être traités d’une certaine manière, tandis que les chiens nerveux et athlétiques pourraient être traités d’une autre manière Alors qu’un personnage de Pugmire ne dirait jamais « Les chiens de compagnie m’ennuient », ils pourraient dire quelque chose comme « Les petits chiens bavards comme les Carlins et les Poméranies m’agacent ». 

Si une famille de chiens finit par récupérer une relique puissante ou importante et la présentent au souverain de Pugmire, ils sont déclarés comme une famille noble dans le royaume. Cependant, la perte ou la destruction d’une relique peut conduire le souverain à rejeter le statut noble d’une famille. La perte ou la récupération d’artefacts a changé la fortune de nombreux chiens dans les années qui ont depuis la fondation du royaume. Parfois, il en résulte la formation de familles de branche — par exemple, les récits historiques disent que beaucoup de familles de branche hound éclaté sur les conflits internes sur la disposition et la protection de diverses reliques de l’Homme.

Les chiens qui trouvent l’amour en dehors de leur famille sont parfois chassés pour devenir des parias, ou « chiens libres », comme ils préfèrent être appelés. Certains parias ont commencé à prendre le nom mutt, tandis que d’autres créent leurs propres noms de famille, ou tout simplement aller sans. Même les chiens civilisés peuvent prendre des noms de famille différents lorsqu’ils voyagent ou prendre leurs distances avec leur passé.

Originaire des Monarchies de Mau, les chats sont les plus grand rivaux des Chiens, les plus anciens également, toujours en conflit, plus ou moins ouvert, allant même jusqu'à une guerre il y a quelques décennies. Les deux nations ont conclu une trêve, mais il y aura toujours des tensions alimentées par leurs différences de point de vu.

Les chats sont connus pour avoir une certaine affinité avec les esprits, ou L'Invisible, certains pouvant voir, ou sentir leurs manifestations. Certains chats pratiquent également la nécromancie, d'autres sont d'excellent espions, ou cambrioleurs, ce qui n'encourage pas les chiens à leur faire confiance, bien qu'il peut être utile de collaborer.

Malgré tout cela, les bardes chats sont réputés dans toutes les parties du monde, étant bien une exception de chat pouvant trouver du travail dans toutes les tavernes, ou réceptions mondaines, tan qu'ils prouvent leur talent. 


Forme Physique

Tous les animaux n’ont pas été élevés, bien que les chats n’aient aucune explication pour expliquer pourquoi d’autres espèces l'ont été et d’autres non (en dehors de leur propre folklore indiquant que les Anciens n’ont élevé que les meilleurs chats). Les chats font une distinction très claire entre eux et les félins, qui sont un peu comme les chats domestiques que nous gardons comme animaux de compagnie aujourd’hui. En fait, beaucoup de chats gardent des félins comme animaux de compagnie, et ne trouvent rien d’étrange à ce sujet.

Les chats sont d’environ la taille des humains , allant de 1.50 à 1.80 mètres de haut. Cela a conduit à des débats houleux entre les chercheurs: les textes anciens suggèrent que les chats étaient significativement plus petits que les anciens. Alors que certains croient que les chats ont grandi au cours des siècles, d’autres insistent sur le fait que les chats ont toujours été leur hauteur actuelle, et donc les humains étaient des géants qui ont dépassé 4 mètres de haut.

Quand les Anciens ont élevé des chats, ils ont rendu les chats plus humains que leurs anciens homologues félins. Les chats peuvent se tenir sur deux pattes, et leurs pattes avants ont des doigts qui peuvent utiliser des outils et manipuler des objets. Ils sont également en mesure d’étendre et de retirer les griffes du bout des doigts. Les chats sont pour la plupart bipèdes, bien qu’ils aient conservé la capacité, si nécessaire, de courir à quatre (mais pas aussi bien ou aussi vite que les félins peuvent). Les Anciens ont également accordé aux chats la possibilité de voir en couleur. Leur peau est couverte de fourrure. La plupart des chats ont des queues, ce qui peut être une vulnérabilité sur le champ de bataille. Par conséquent, les ensembles d’armure incluent habituellement une pièce qui protège la queue de son propriétaire. 

La durée de vie moyenne d’un chat est de 50-60 ans. Les chats de moins de 10 ans sont considérés comme des chatons. Entre 10 et 15 ans, ce sont de jeunes adultes, puis des adultes jusqu’à 30 ans, et des adultes matures jusqu’à 45 ans. Les chats de plus de 45 ans sont considérés comme vieux. Bien sûr, à quel stade de la vie se trouve un chat varie selon l’individu. Certains chats d’âge avancé ont encore de jeunes âmes, et les chatons sont parfois sages au-delà de leurs années. La plupart des chats ont entrepris d’explorer quand ils sont jeunes adultes, mais aucun chat n’est trop vieux pour commencer.


Maisons

Il y a des siècles, les chats formèrent six alliances, basées à la fois sur les familles des chats et sur ceux qui partageaient des croyances similaires. Ces alliés construisirent des villes qui se développent et s’agrandirent jusqu’à ce qu’elles deviennent des monarchies. Lorsque les dirigeants de ces monarchies ont signé le Traité d’unification, leurs alliances au pouvoir sont devenues les grandes maisons que les monarchies de Mau connaissent aujourd’hui, composées d’Angora, Cymric, Korat, Mau, Rex et sibériens.

L’allégeance d’un chat porte plus de poids que son nom de famille. L’enchevêtrement complexe d’intrigues et d’alliances entre les maisons fait qu’il est essentiel pour un chat de savoir où se situent les loyautés d’un autre avant de commencer leurs relations. Par conséquent, le nom de maison d’un chat est annexé à son nom de famille, et est souvent raccourci à son prénom et sa maison. Zola Mau von Korat, par exemple (« Zola de la famille Mau, assermentée à la Maison Korat »), est souvent appelée zola von Korat. Les chats qui vivent en dehors des monarchies, ou qui ont abandonné - ou ont été désavoués par - leurs maisons sont appelés « moggies » ou « étrangers », et n’ont pas de nom de maison. Ces moggies, ainsi que des membres de quelques petites factions et maisons mineures, se sont réunis pour former la Ligue des Ombres, et ont récemment (et étonnamment) gagné une place au Conseil de décision des monarchies.

Lorsque Trillani Persian von Mau a réuni les maisons en vertu du Traité d’unification, elle a dû faire face aux intrigues et aux rivalités entre elles toutes — dont beaucoup existaient depuis des centaines d’années. Les secrets et les rancunes des maisons étaient (et sont toujours) plus emmêlés que la plus emmélée des pelotes de laine, mais Trillani persévéra — grâce en grande partie à ses compétences en tant que négociatrice. Même alors, il lui a fallu une année complète pour atteindre ses objectifs.

L’unification n’a pas mis fin à ces conflits internes, bien sûr. Les chats d’aujourd’hui doivent également apprendre à naviguer dans ces toiles complexes d’intrigue lorsqu’ils traitent avec des chats d’autres maisons. Et peu d’entre eux sont aussi habiles que Trillani l’était.

Trillani est morte l’année dernière, laissant le commandemant de la nation dans les pattes du Conseil au pouvoir. Aucun nouveau monarque n’a été élu, pas plus qu’un vote n’a été convoqué. Pour l’instant, les Dynastes du Conseil s’occupent des questions au jour le jour et gèrent les monarchies, mais ils devront éventuellement combler le vide laissé par la mort de Trillani. Chaque maison a son propre candidat préféré, et travaille dans les coulisses de préparation pour le jour où ils peuvent mettre ce chat en avant comme le prochain monarque potentiel.

Les familles de lézards sont encore insaisissables et mystérieuses pour la plupart des chiens et des chats de Pugmire et des monarchies. Ils ont tendance à vivre dans des bandes nomades, traversant les régions les plus arides du monde, bien qu’une poignée peut être trouvée dispersée dans n’importe quelle grande ville, et leurs caravanes s’arrêtent dans les villes frontalières et les colonies avec une certaine fréquence pour échanger des fournitures, des marchandises, des informations et des messages. Les lézards s’installent rarement au même endroit, et ceux qui le font sont appelés « hibernaux » par d’autres membres de leur espèce. Bien que ce ne soit pas commun, il n’est pas non plus regardé de travers, et les lézards visiteront souvent leurs membres de la famille hibernant quand ils viennent en ville ou les quelques petits établissements de commerce permanents de lézard, apportant des histoires de leurs voyages depuis la dernière réunion de famille.

Les lézards sont des conteurs accomplis. Dans leurs tons bas et agréablement articulés, ils tournent des histoires sur des lieux et des merveilles dont le chat le plus imaginatif ne peut que rêver. Il n’est pas rare qu’un jeune chien ou un chat choisisse de mener une vie d’aventure après avoir entendu un conteur lézard parler de merveilles lointaines et de ruines remplies de plastique. Trouver ces ruines basées sur les fils embellis d’un lézard nomade, cependant, est souvent une réalité beaucoup plus difficile qu’ils ne s’y attendent. 

Bien que la plupart des habitants de Pugmire et des monarchies pensent que les lézards appartiennent à des « tribus », c’est un terme qu’ils ont appliqué par ignorance de la culture lézard. Les lézards eux-mêmes appellent leurs bandes des « familles », quels que soient les types de lézards de la famille ou s’ils sont apparentés. De nombreuses familles de lézards comprennent les trois types de lézards — geckos, tortues et serpents — et elles ont toutes l’air très différentes. Souvent, un chat ou un chien voyant une famille de lézards pour la première fois est frappé de confusion sur le fait que ses membres semblent radicalement différents les uns des autres, encore plus que la plupart des groupes de chats, chiens, ou rats et souris.

Même le terme « lézard » n’est pas vraiment correct. Tout comme la nomenclature des « tribus blaireaux », qui comprennent les belettes et des putois, le « lézard » est un terme général que la plupart des espèces dans le monde utilisent pour signifier « peau lisse ». Le terme est même parfois utilisé pour intimider les jeunes chatons qui sont naturellement peu poilus, mais si un adulte entend les railleries, ils seront presque toujours les prendre de côté pour leur rappeler que d’être différent n’est pas une mauvaise chose. À la peau lisse, poilue ou à plumes, tout le monde a l’air comme il est censé le faire.

Cependant, la culture du lézard est aussi riche et pleine d’histoire que les royaumes du chat et du chien. Bien qu’il n’y ait jamais eu un seul dirigeant lézard ou conseil dirigeant, chaque famille a une matriarche vers laquelle ils se tournent pour régler les différends et montrer la voie. Chaque fois que plus d’une famille de lézards se réunit au même endroit, les matriarches se réuniront en privé au cours d’une à plusieurs soirées, échangeant des informations, des secrets et des nouvelles qui doivent être répartis dans toutes les familles de lézards. Ce réseau de chuchotement s’assure que tous les lézards sont à jour sur les affaires de chaque famille, et savent à qui faire attention, quels endroits où aller et lesquels éviter, et s’il ya des familles qui ont besoin d’aide.

Bien qu’ils puissent sembler froids et distants, les lézards sont tout sauf cela. Ils ont simplement une culture qui dépend assez fortement de leurs rituels ancestraux et de leurs coutumes. Leurs manières peuvent sembler étranges ou mystérieuses aux étrangers, mais la plupart de leurs salutations et offres d’hospitalité sont simples à leur racine. Si un chat ou un chien s’approche d’un campement ou d’une caravane de lézards colorés, on lui offrira un petit plat de sel, ce qui est très important pour les lézards. On s’attend à ce que le chat ou le chien goûte le sel, et le lézard fera de même. Une fois ce rituel terminé, et diverses subtilités sont échangées, le visiteur sera traité après comme un invité d’honneur à moins qu’ils commettent un faux pas terrible. Les lézards mangent aussi collectivement et s’attendent à ce que les clients goûtent au moins chaque plat placé devant eux, même s’il s’agit d’un aliment avec lequel ils ne sont pas familiers. Il est parfaitement accepté de décliner après la bouchée initial, mais essayer la nourriture indique la confiance entre les lézards. Si leur invité ne leur fait pas confiance, comment peuvent-ils faire confiance à leur invité?

Le sel est important pour les lézards pour de nombreuses raisons raisons. La plupart des familles font des pèlerinages tous les quelques mois aux ruines de saline pour se réapprovisionner, car le minéral est utilisé comme assaisonnement, un moyen de rétention d’eau dans les climats arides, et comme une composante de leurs rites religieux et de la magie de leurs alkalistes. Si une famille tombe dans des moments difficiles, on dit qu’elle est « à court de sel » et que d’autres familles feront de leur mieux pour aider.

Les conventions de nommage parmi les familles de lézards sont généralement faciles à comprendre. Le parent d’un lézard leur donne un prénom, mais quand ils arrivent à l’âge adulte, ils choisissent leur propre prénom. Leur nom de famille est toujours le nom de leur mère avec « childe » attaché à la fin, de sorte qu’un lézard nommé Kaitha qui est la fille de Ranu sera Kaitha Ranuchilde. Si elle a une progéniture, leur nom de famille sera Kaithachilde. Les lézards utilisent le terme « compagnon de portée » pour désigner un lézard à qui ils sont liés au sang, qu’il s’agisse d’un frère ou d’une sœur, d’une mère ou d’un grand-oncle. Cela peut causer de la confusion parmi d’autres espèces, mais les lézards ne placent pas autant d'importance dans la lignée que certains le font - le plaisir qu’ils obtiennent de confondre les étrangers est purement secondaire.

Les lézards ne pensent généralement pas beaucoup aux Anciens. La principale chose qu’ils vénèrent est le soleil, car il leur donne de l’énergie et fait pousser les plantes. Les lézards ne sont pas très religieux en tout cas, et leur culte du soleil est plus spirituel que théologique. Ils sont connus pour s’asseoir sur des pierres et méditer quand le soleil est à son zénith, trempant dans la chaleur et dégageant leurs esprits. Les lézards pirates peuvent être trouvés dans des endroits clairs du pont en ce moment, mais ils ne seront pas trop irrités s’ils sont dérangés. Les lézards sont calmes, mais s’ils s’agitent, ils peuvent être aussi rapides à réveiller que n’importe qui d’autre.

En ce qui concerne leur tenu vestimentaire, les lézards portent tout ce qui convient le mieux au climat. Dans les endroits chauds ou tropicaux, on les trouve habituellement dans les vêtements fluides et confortables dans le blanc et d’autres couleurs claires, et dans la zone plus froide ils préfèrent les chapeaux poilus et les grands manteaux. Ils gardent habituellement leur visage couvert en dehors de leurs propres communautés, principalement en raison de leurs propres règles d’hospitalité. La plupart des lézards hibernaux, et de nombreux pirates, renoncent à cette coutume pour se fondre dans la masse.

Les oiseaux sont mieux connus de Pugmire et des monarchies en général que les Lézards, en partie parce que la narration est si intrinsèque à leur culture. Même les chats et les chiens qui n’ont jamais rencontré un oiseau ont probablement entendu certaines de leurs histoires, introduit dans les royaumes de chat et de chien par l’intermédiaire des voyageurs et des aventuriers. Bien que beaucoup puissent voir les histoires que les oiseaux racontent comme des fabrications et des fantasmes, les oiseaux apprécient la vérité dans leurs histoires avant tout. Comme avec la plupart des gens, cependant, les oiseaux ont également tendance à se voir comme les héros dans leurs histoires; par conséquent, ce qui est vrai peut parfois faire l’objet de débats. Chaque fois que les oiseaux se rassemblent, d’un simple duo à une énorme réunion, les mots coulent dans la nuit avec leur vin de graine préféré. 

Les histoires préférées de nombreux oiseaux se centrent sur le Royaume céleste, la chose la plus proche que les oiseaux ont d’une religion. Le Royaume céleste fait l’objet d’un débat. Est-ce un paradis physique, réel d’où reviennent peu d’oiseaux, ou plus d’un plan métaphysique, où tous les oiseaux vont quand ils passent à la vie suivante? Les moineaux s’accrochent aux rumeurs selon lesquelles il est réel, car ils sont les seuls qui pourraient accéder à un endroit si haut, tandis que les corbeaux et les perroquets ont tendance à le considérer comme une légende fantaisiste. Chaque oiseau connaît l’histoire d’un autre oiseau qu’ils ou leur ami ou parent savait qui revenait du Royaume céleste avec des richesses et des merveilles, mais personne ne prétend jamais y être allé eux-mêmes.

Il existe trois principaux types d’oiseaux, appelés « nids », dans leur culture. Il n’y a pas de nom particulier pour un groupe d’oiseaux, mais les groupes peuvent être composé d’oiseaux des trois nids. Les nids sont des moineaux, des corbeaux et des perroquets. La culture des oiseaux divise les trois dans une hiérarchie, bien que les nids puissent et se mêlent. Les moineaux sont au sommet de l’échelle, car ce sont eux qui ont toute la puissance du vol; les corbeaux sont au milieu, car ils peuvent glisser sur de courtes distances; et les perroquets sont considérés comme le nid le plus bas, car ils sont liés à la terre et n’ont aucune sorte d’aile. La hiérarchie est influencée par la proximité de chaque nid avec le Royaume céleste. (Il ya aussi des rumeurs d’un quatrième nid, mais toutes les histoires racontées à leur sujet sont dans le passé. Il n’est pas clair s’ils ont évolué ou fusionné dans l’un des autres nids, ou si quelque chose de infâme leur est arrivé.) 

Les oiseaux s’habillent dans des vêtements voyants et colorés pour compléter leur plumage. Les oiseaux les plus brillamment colorés ont tendance à porter une ou deux couleurs solides qui montrent leurs plumes au meilleur avantage, tandis que les oiseaux aux tons neutres se parent dans une cacophonie de teintes et de tons. Cela peut même être choquant pour les chats des monarchies, qui voient les oiseaux comme voyants et odieusement candides.

Après tout, il est bien connu que les oiseaux et les chats ne s’entendent pas. Cela est principalement dû à des différences culturelles extrêmes. Les oiseaux se méfient des chats et croient que leur manque de franchise et leur dépendance aux secrets ne peuvent pas être bons pour eux ou pour qui que ce soit d’autre. Les chats, sur l’autre patte, apprécient le secret, la prudence et faire profil bas, tandis que les oiseaux se précipitent, crachent des informations et des contes à tous ceux qui écoutent, et sont souvent bruyants et bavards. Pour cette raison, les oiseaux font d’excellents messagers, tant que le message ne contient pas d’informations sensibles.

L’autre chose qui empêche souvent les oiseaux et les chats d’être des amis proches est le penchant du premier pour la musique, la danse et le chant. Bien que les chats puissent profiter d’une pièce instrumentale ou deux, la plupart d’entre eux sont notoirement pauvres chanteurs, c’est pourquoi les chats (comme certains ministres et vagabonds) qui chantent bien ont souvent acquis une certaine célébrité. La plupart des oiseaux, cependant, ont un talent naturel pour le chant, en particulier les moineaux. Des groupes de musiciens itinérants d’oiseaux voyagent parfois de la ville de chien à Pugmire au camp de lézard, faisant leur chemin à travers le monde en divertissant ceux autour d’eux. Les chats se méfient de ces bandes itinérantes, et la cause profonde de cela pourrait avoir autant à voir avec l’envie qu’avec les affrontements culturels.

Les chiens ont tendance à être plus amicaux envers les oiseaux, raisonnant que si les Anciens les ont élevés, il y avait une raison derrière cela. La plupart des chiens de Pugmire admirent leur franchise et leur loyauté les uns envers les autres, sinon envers les Anciens, et trouvent leurs chansons et danses amusantes.

Les oiseaux reçoivent leurs noms inhabituels par leurs familles, qu’il s’agisse de leur famille de choix ou de leur famille d’origine. Cela pourrait signifier qu’un oiseau rencontré précédemment comme « Jozy » est « Irvine » la prochaine fois qu’ils visitent. Les oiseaux ne changent pas trop souvent de nom, mais si une famille choisie est une force motrice dans leur vie, souvent l’oiseau demandera, en signe de loyauté, à être renommé. C’est un grand honneur, de sorte que la famille nommant ne ferait jamais rien d’aussi grossier que de leur donner un nom de plaisanterie, à moins que cela soit d’une manière ou d’une autre approprié à l’oiseau en question.

La deuxième moitié du nom d’un oiseau s’appelle son « nom d’histoire », qui peut également changer avec le temps. Il est généralement lié à une réalisation de l’oiseau à fait, une aventure qu’ils ont continué, ou un trésor qu’ils ont découvert, mais il peut également se rapporter à une caractéristique physique importante. Les oiseaux choisissent eux-mêmes ces noms, en fonction de ce qui les rend les plus fiers. Ainsi, le jeune « Jozy des Treize Rayures » peut devenir « Irvine des Trois Joyaux » au fil du temps. Les noms d’histoire incluent habituellement un nombre, mais pas tous - quand questionné par des étrangers sur la raison, la plupart des oiseaux haussent simplement les épaules ou composent un mensonge élaboré.

Les oiseaux ne mettent pas trop l’accent sur la valeur monétaire des choses, préférant plutôt tenir l’histoire comme la chose la plus importante qu’ils obtiennent de toute excursion. Ainsi, les objets que les chats ou les chiens trouveraient précieux au-delà de la croyance sont souvent utilisés comme décor simple ou comme preuve qu’un conte est vrai. Cela causerait des conflits si les chats et les chiens connaissaient cette habitude, mais seuls les oiseaux et leurs alliés les plus fiables sont autorisés à entrer dans leurs cages. Les vieilles superstitions tiennent dur, et celle sur les cages protégeant les oiseaux de toutes les autres créatures est parmi les plus anciennes dans la culture des oiseaux.

Organisations

Après la mort des rêves d’exploration navale de Jake Staffordshire avec le retrait officiel de Pugmire du port de Waterdog, les Pionniers Royaux furent réorganisés en un groupe voué à la recherche de nouvelles connaissances et reliques pour la protection et l’amélioration du royaume. N’importe quel chien peut se porter volontaire pour devenir un pionnier, indépendamment de l’origine, la famille, ou la politique - si il peut passer les tests, il est une pionnier. Les pionniers sont également considérés comme des citoyens de facto de Pugmire, tant de criminels, errants et bandits tentent de se joindre dans une tentative de mettre leur passé derrière eux.

Une fois accepté comme un pionnier, le chien est assigné à un groupe d’autres pionniers. Chaque partie relève d’un parrain — habituellement un ancien pionnier lui-même. Le parrain trouve des pistes sur les missions que le groupe entreprend, offre des conseils d’exploration, fournit un soutien politique et organisationnel (comme la coordination avec d’autres personnes de confiances), et possède et gère habituellement une sorte d’entrepôt. Cet entrepôt est utilisé par le groupe pour recueillir des fournitures, prendre de la nourriture, ramasser un peu de plastique pour les frais de subsistance, et prendre un peu de sommeil après une longue aventure, ainsi que d’offrir un endroit sûr pour stocker les reliques récupérées.

Les pionniers ont une relation inhabituelle avec les reliques. À plusieurs reprises, les parrains ont montré que permettre aux pionniers d’utiliser les reliques qu’ils récupèrent aide à l’acquisition de plus de reliques et de connaissances. D’autre part, les chiens au sein des Pionniers Royaux (en particulier les nobles) reçoivent souvent des pressions de leurs familles pour renoncer à des artefacts, puisque la possession d’une relique est une voie sûre vers une famille qui gagne un statut noble. Plus d’une fois, des chiens avides de pouvoir ont tenté de piller un entrepôt pionnier pour acquérir une relique, pour se rendre compte que ce n’est pas une bonne idée d’attaquer un groupe de chiens endurcis et expérimentés qui battent régulièrement des monstres. Le roi Puckington continue de respecter le décret de la reine Fiona II selon laquelle les pionniers sont libres de disposer de toutes les reliques qu’ils trouvent comme bon leur semble, tant qu’elles ne sont jamais utilisées contre les intérêts supérieurs de Pugmire, et qu’elles ne sont pas vendues ou données à des groupes qui travaillent activement contre ces intérêts.

Être un pionnier est un travail qui est extrêmement dangereux, contient des collègues très volatiles, ne paie pas bien, et fait de chaque chien une cible politique potentielle. Et pour certains, il n’y a rien de mieux dans le monde.

Les Pionniers de Trillani sont une partie vitale et vibrante des plans des monarchies pour développer le commerce, étendre leurs frontières et récupérer les artefacts laissés par les Anciens pour la lutte contre l’Invisible. Après la fin de la guerre des chiens et des chats, de nombreux chats qui n’avaient plus d’ennemis à combattre se sont inscrits pour être des pionniers.

N’importe quel chat peut se porter volontaire pour rejoindre les pionniers, des nobles les plus choyés aux moggie les plus bas. Les pionniers reçoivent des lits, des repas simples et des fournitures de base, ce qui fait de leurs rangs une chance pour les chats dans le besoin. Une fois qu’un chat a été accepté, il est placée avec un groupe d’autres pionniers, qui se rapportent tous à un chatelain. Le devoir du chatelain est de chercher des missions pour le groupe, d’offrir des conseils et de s'occuper des affaires avec d’autres chatelains et politiciens. Il possède également généralement une planque pour le groupe à traiter comme leur base d’attache entre les missions, ils peuvent reconstituer les fournitures et se reposer après un voyage difficile. La planque est également l’endroit les pionniers peuvent stocker toutes les reliques qu’ils trouvent, sachant que le chatelain les protégera en l’absence du parti. La Maison Rex n’hésite pas à souligner les similitudes avec la propre organisation de Pugmire de pionniers royaux, mais les autres maisons ignorent tout simplement l’insulte. De toute évidence, quoi que les chiens puissent faire, les chats peuvent faire mieux.

Certaines maisons sont mal à l’aise de laisser des reliques dans les pattes des pionniers. Ils pensent que les artefacts des Anciens appartiennent à des chambres fortes, où les membres de la maison du trouveur de reliques peuvent l’étudier ou le détruire pour accroître leurs propres connaissances. Ou, pour les reliques trouvées par les chats non affiliés, où il peut être conservé en toute sécurité jusqu’à leur retour. Bien que peu tombent sous la pression de leurs maisons et donnent les reliques, la plupart des pionniers choisissent de les garder dans l’entrepôt, ou de les ramener dans la nature pour manier contre les monstres et les Invisibles. En général, les pionniers qui s’accrochent à leurs reliques sont plus susceptibles de trouver des reliques supplémentaires, au profit de tous.

À l’occasion, une maison noble peut envoyer une poigner de ses gros bras pour piller les entrepôts et revendiquer les reliques qu’ils croient appartenir à juste titre à leurs maisons. Malheureusement pour ces sbires, les pionniers et leurs chatelains ne se laissent pas faire. La plupart de ces raids se terminent sans succès, les durs boitant en retournant les pattes vides vers le noble qui les a engagés.

Être un pionnier est un travail ingrat, avec un salaire médiocre, une nourriture médiocre, et peu de possibilités de gain politique. Et les chats aiment chaque minute de celui-ci.

Codes et Lois


La Parole de l’Homme est l’idéologie que l’Homme a fixée pour les chiens, selon l’Église. La Parole entière est massive, volume sur volume compilé par les bergers de l’Église à partir de ce qu’ils ont appris et ce qu’ils estiment être juste. Chaque acolyte de l’Église est encouragé à bien se familiariser avec ses nuances, ses interprétations et ses expansions de ces enseignements. Cependant, tous les chiens n’ont pas la patience ou la capacité d’étudier autant d’informations. En tant que tel, l’Église a transformé la plupart des principes en un code simple.

Le Code de l’Homme est ce que tous les bons chiens de Pugmire sont censés suivre. Ces chiens qui ne suivent pas le Code de l’Homme sont de mauvais chiens, du moins aux yeux de certains. Bien sûr, différentes espèces ont des idéologies différentes. Les chats des Monarchies de Mau, par exemple, croient aussi aux Anciens, mais les regardent comme des serviteurs précieux qui sont partis sans dire à leurs maîtres où tout était. Ils apprécient l’homme et leurs enseignements, mais plus comme un ensemble de bonnes suggestions plutôt que de lois religieuses. Ils ne créeraient certainement pas un code religieux basé là-dessus.

Mais les chiens l'ont fait, et il sert à beaucoup d’entre eux. Tous les principes ne reçoivent pas le même poids, et ils ne sont pas tous interprétés de la même façon, mais ils ont duré l’épreuve du temps.

Soit un bon chien

le noyau central du code. Et bien qu'il est établi que c'était important pour les Ancien, ce qui constitue "un bon chien" peut être sujet à interprétation et débats. C'est aussi celui sur beaucoup à l'Eglise de l'Homme s'appuient, car les infractions aux autres versets est une indication que l'on est pas un bon chien.

Obéi au Maitre

Les chiens doivent obéir à ceux qui sont en charge. Cette structure hiérarchique est ce qui a permis aux chiens de construire un royaume, et il a conduit à leur gouvernement quasi féodal. Certains chiens, cependant, estiment qu’ils sont leurs propres « maîtres », ou que seul l’Homme a le droit d’être appelé « maître ». 

Mord seulement ceux qui te menacent

« Mordre » n’est pas nécessairement littéral ici - cela signifie infliger du mal (et parfois les chiens vont l’utiliser familièrement, comme « ne me mordez pas la queue » pour signifier « ne pas jouer avec moi »). Mais l’un des principes convenus d’être un bon chien, c’est que vous ne mordez que lorsque vous êtes en danger. Bien sûr, ce qui constitue un « danger » est également débattu.

Défend ton foyer

Bien que la définition de « foyer » peut être largement débattue, c’est probablement l’un des versets les moins controversés - la plupart des chiens peuvent convenir que la garde et la défense de votre maison, votre famille, et ceux qui vous entourant sont de bonnes choses. Si vous pouvez justifier la protection de votre maison, vous pouvez probablement vous en tirer en « mordant ».

Soi loyal envers ceux qui sont honnête

Les chiens étaient appréciés par les Anciens pour leur loyauté, et cela devrait s’étendre à d’autres chiens (et même à n’importe qui d’autre). Mais qu’est-ce que la déloyauté? Si vous trahissez un ami pour sauver votre ville ou votre famille, êtes-vous toujours loyal? Êtes-vous vraiment un bon chien?

Protège tous contre l'Invisible

Il y a longtemps, les chiens ont essayé d’avertir l’homme des choses dangereuses. Ils aboyaient des cris féroces d’avertissement chaque fois que le danger invisible était proche, mais malheureusement les Anciens n’ont jamais écouté. Au fil du temps, de nombreux chiens ont perdu leur capacité à sentir de telles choses, mais ils estiment toujours qu’il est de leur devoir de protéger toutes les personnes contre le danger caché. 

Va chercher ce qui a été laissé derrière

Les chiens cherchent également à récupérer les artefacts (ou « chefs-d’œuvre ») encore inconnus dans le monde, et les ramener. L’Église enseigne que l’extraction de telles reliques rapproche les chiens des Anciens, mais certains chiens estiment que de telles activités sont mercenaires et sentent plus la logique du chat que quelque chose qu’un chien devrait faire.

Lorsque les six monarchies ont signé le Traité d’unification, l’un des premiers actes du Monarque et du Conseil du pouvoir a été d’établir une norme de comportement. Ce qui pourrait être une conduite acceptable dans une monarchie pourrait être un faux pas ou même une infraction punissable dans une autre. Ainsi, les préceptes acceptés de Mau pouvaient guider les chats vers un comportement correct.

Croit en ton instinct.

Les Anciens vénéraient les chats, parce que les actions des chats les rendaient dignes de ce culte. À première vue, cela ressemble à une logique circulaire, mais à un niveau plus profond, cela révèle la foi que place des chats dans les Anciens, et le pouvoir qu’ils croient que les Anciens étaient capables d’accorder. Si les chats agissaient d’une manière indigne, leurs serviteurs pourraient retirer leur culte, et donc leurs dons. Contrairement aux chiens, personne ne peut dire de façon fiable à un chat ce qu'est un « bon chat ». Il doit plutôt compter sur lui-même, et ce qu'il sait être vrai au fond de lui, pour le guider vers des bonnes actions.

Bondit sur les serviteurs de l'Invisible.

Quand les chats et l’Homme étaient des compagnons, c’était le devoir solennel d’un chat de protéger l’Homme des dangers invisibles : fantômes et esprits, personnes de mauvaise intention, ou tout ce qui pourrait arriver de mal. Les chats miaulaient, sifflaient et poursuivaient les démons, mais l’Homme n’écoutait jamais, et maintenant l’Homme a disparu. 

Longtemps après la disparition de l’Homme, les chats ont perdu la capacité de sentir l’Invisible. C’est peut-être parce qu’ils n’avaient plus d’homme à protéger, ou parce qu’ils les avaient déçus en leur temps de plus grand besoin. Au cours des siècles qui se sont écoulés depuis la formation des monarchies, les démons ont portés leur attention sur les chats comme ils le faisaient autrefois sur l’Homme, infiltrant la société des chats et fomentant la destruction et la trahison. Les invisibles tordent l’esprit des chats, faisant apparaître leurs amis comme des ennemis, instiguant les chats à attaquer.

Ces dernières années, les chats ont renouvelé leur détermination à être vigilants et à éradiquer l’Invisible sous toutes ses formes. Leur capacité à détecter l’Invisible est lentement revenu ces dernières années. Certains chats spéculent que les Anciens ont vu leur diligence et récompensèrent cette résurgence avec le retour de ce don.

Sur les quatre préceptes, celui-ci a reçu peu de débats et est le plus constamment appliqué parmi les maisons.

Récompense la Loyauté.

Très peu de chiens comprennent le pouvoir de la loyauté. Ils le donnent librement, avec peu de réflexion quant à savoir si le destinataire mérite un tel cadeau, et sont surpris quand il s’avère qu’il ne l'est pas.

Avant que les monarchies ne s’unient, les chats offraient rarement leur loyauté, et seulement à ceux qui s’étaient vraiment révélés dignes. Toujours méfiants qu’elle pourrait être utilisé pour exploiter une faiblesse, les chats voulaient être certains avant de jurer sa loyauté à une personne ou une cause. Il y avait aussi le petit problème que le chat qui a juré ne recevait rien en retour.

Les six maisons ont décidées que la loyauté rémunérée renforcerait l'union. Si la loyauté venait avec une récompense, les chats en offriraient plus en retour — à leurs supérieurs et aux monarchies de Mau, bien sûr, et (surtout pour les Dynastes) à leurs maisons.

Au cours des années qui se sont écoulés depuis que les Préceptes ont été fixés, cette règle a bien fonctionné. Les chatons l’acceptent comme une donnée, n’ayant jamais su la méfiance de leurs grands-parents à offrir la loyauté, ou comment ils ont cherché des moyens de contourner elle. Certains ministres enseignent qu’il y avait du pouvoir dans la loyauté des Anciens envers les chats qu’ils adorent, renforçant le concept.

Respecte un duel honnête.

Trillani von Mau était idéaliste et visionnaire, mais elle n’a jamais été naïve. Alors même qu’elle tentait d’unir les monarchies, elle savait que le conflit entre chats n’était pas seulement une réalité, mais qu’il était considéré par des maisons comme Korat comme un moyen de renforcer et de tester le courage d’un autre chat. Le duel était un art honoré dans toutes les monarchies à travers les siècles, et Trillani l’embrassa plutôt que d’essayer d’abolir la pratique.

Cependant, les règles de duel différaient d’une monarchie à l’autre, alors elle a entrepris de les normaliser, et a créé un code formel pour les participants à suivre. Dans certains cas, elle a offert d’autres méthodes aux duels traditionnels pour réduire les cas de blessures et de décès. Le code est long, épelant les règles pour chaque scénario, anticipant les exceptions et les effets de bord. La plupart des maisons conservent une copie sur la patte, à se référer au cas où un membre est mis au défi, ou pour les chats à feuilleter ou converser devant plus d’une tasse de thé au cataire. Les chats qui se trouvent souvent mis au défi ont tendance à porter leurs propres copies privées sur leurs personnes. Quel que soit le chicanement qu’un chat pourrait avoir avec des sections obscures du code, le principe de base est sacro-saint: Si le duel a été mené honnêtement, alors les résultats doivent être respectés. 

Lorsque deux chats ont un désaccord que la discussion et le débat ne peuvent pas résoudre (ou lorsque les participants refusent d’avoir la discussion en premier lieu), ils peuvent choisir de s'affronter en duel pour déterminer quelle partie est correcte. Si un duel est honnête et équitable, le chat qui gagne le duel est considéré comme correct, et cela devrait être la fin de l’argument. S’exprimant en faveur du chat perdant suggère que le duel n’était pas honnête et juste, et peut finir en provocation avec le chat s’exprimant dans un duel également!

Les duels n’ont pas à impliquer des armes ou de la violence. Le code offre de nombreuses alternatives, et tant que les adversaires ou leurs représentants conviennent que les conditions sont justes, le duel peut se poursuivre. Les chats plus âgés ne voient pas toujours le mérite dans ces types de duels - les cicatrices que vous gagnez sont des marques d’honneur; qu’est-ce que les jeunes chats ont à montrer à leurs futurs chatons s’ils règlent leur désaccord via un jeu de cartes?

Des rituels et des structures élaborés rendent les duels plus honnêtes pour les observateurs. Par exemple, une vieille tradition exige que la partie lésée se présente au domicile de son rival et accepte une offre formelle d’hospitalité de la part du rival. Elle cherche alors un objet fragile de valeurs chez le rival, et le pousse délibérément de l’étagère. Lorsque l’objet se brise, le rival peut honorablement appeler à un duel, sans révéler la vraie (et potentiellement scandaleuse) nature du désaccord.


Versets Contestés

Plusieurs préceptes supplémentaires ont été proposés par chaque maisons, bien qu’aucun n’ait été officiellement adopté, et toutes les maisons ne sont pas d’accord avec elles. Comment et si ces principes sont appliqués varie d’une maison à l’autre. Ceux-ci sont connus sous le nom de Préceptes contestés de Mau:

  • Cherche la connaissance
  • Agit avec discrétion
  • Frappe lorsque l'on t'attends le moins
  • Agit avec Honneur
  • Repousse les Limites
  • Vénère le passé

Chaque maison embrasse l’un de ces principes, et traite les autres comme des lignes directrices - certains utiles, d’autres inutiles. En tant que tel, l’application et l’interprétation des préceptes contestés dépend des opinions et des expériences du chat individuel.

Bien que le port waterdog accueille de nombreuses personnes d’une moralité douteuse, il maintient ses propres lois. Les surveillants, guerriers et observateurs qui travaillent à préserver un semblant d’ordre et de sécurité pour le peuple, sont chargés d'arrêté ceux qui bafouent ces règles. Le Conseil et les observateurs appliquent les lois à leur discrétion cependant, et il n’est pas rare pour les citoyens favorisés puissent s’en tirer avec des violations qui verraient d’autres emprisonnés ou exécutés. N’importe quel Luminaire peut gracier un criminel, mais la grâce peut être annulée par un vote majoritaire du Conseil. Bien que des lois et des règlements moindres changent régulièrement selon les décisions du Conseil, les Grandes Lois sont restées jusqu’à présent inviolables.

La loyauté, c'est la liberté 

Waterdog Port glorifie la liberté, se vantant de l’absence d’allégeance à Pugmire ou Mau.

Tous les citoyens choisissent leur propre destin, en récoltant les fruits et en faisant face aux conséquences de leurs propres actions, et le Conseil indique très clairement d’où vient cette liberté. Toute allégeance supérieure à celle de la famille ou de la guilde doit être prêtée au port waterdog et à aucune autre. Conspiration avec d’autres nations ou organisations pour saper l’indépendance de la ville est l’un des crimes les plus sévèrement punis. Sur un plan plus individuel, gagner la faveur des moniteurs ou d’un Luminaire permet plus de marge de manœuvre, permettant des gains plus importants et des punitions diminuées en échange d’un service loyal.

Les affaires sont les affaires

Le plastique coulera à flot vers les citoyens, et à travers eux, vers les coffres du port de Waterdog. Le Conseil recommande à chaque citoyen de poursuivre un gagne-pain sain, en encourageant la créativité et l’esprit d’entreprise. En échange, chaque transaction devrait profiter à la ville. Il est fortement déconseillé d’interférer avec les affaires d'autruis, bien que la concurrence soit jugée appropriée. Les préjudices involontaires causés aux autres sont souvent négligés lorsqu’ils résultent d’activités commerciales. Bien que la contrebande soit officiellement illégale, la corruption endémique fait en sorte que les contrôleurs regardent ailleurs. Dans la pratique, même le crime est toléré, à condition que l’on ait la décence de ne pas se faire prendre. L’exception à cela est le commerce des personnes, car l’esclavage sous quelque forme que ce soit n’est jamais toléré dans le port de Waterdog.

Tous sont égaux

Chaque personne a une valeur égale, indépendamment des ressources, de la position sociale ou des espèces. Chaque citoyen vote pour le gouverneur. Chaque vote est pesé de la même façon. N’importe qui peut devenir un citoyen simplement en s’installent dans la ville, et beaucoup dans des situations intenables fuient vers le port de Waterdog à la recherche d’acceptation ou de nouvelles opportunités. Toutefois, bien que le Conseil compte des membres d’autres espèces que les chats et les chiens, les résidents conservent leurs préjugés. Les citoyens se bordent souvent les uns avec les autres contre les menaces extérieures, mais en l’absence de celles-ci, de vieilles rancunes prévalent. Seuls les chats et les chiens ont agi en tant que gouverneur, et à moins de grands changements de population, il est peu probable que cela change.

La violence est personnelle

La violence n’est pas interdite dans le port de Waterdog, mais on s’attend à ce qu’elle n’implique que les individus qui s’affrontent. Causer du tort à d’autres personnes ou à d’autres biens est inacceptable. Les moniteurs sont lents à appliquer cette loi, et les bagarres dans les sections les plus délaissées de la ville sont fréquentes. Ils n’interviennent que lorsqu’ils font un exemple de quelqu’un, ou lorsque la violence menace d’effilocher le tissu de leur société. Les tentatives d’attiser les troubles à grande échelle sont sévèrement punies lorsqu’elles sont découvertes, mais les vendettas personnelles sont tolérées.